TEMOIGNAGES 2017-11-23T14:27:03+00:00

TEMOIGNAGES

STAGIAIRES

Ma première année de formation écoulée, je peux dresser un rapide bilan personnel. J’avais été prévenu dès les tests de sélection, et cela s’est avéré exact : le BPJEPS basket de l’IFRABB est plus qu’une formation d’entraîneur…

Nicolas GAUTIER – Stagiaire BPJEPS 1ère année, salarié du club de ROIFFIEUX (07)

En effet, il répond à tous les impératifs que peut rencontrer un salarié de club. Nous apprenons donc à gérer la charge administrative qui repose sur les associations, à accompagner les dirigeants quant à leurs relations avec les institutions fédérales, à gérer nos équipes et leurs environnements, aussi bien techniquement qu’humainement.

Nous devions devenir les « couteaux suisses » dont ne peuvent se passer les dirigeants associatifs. Pour cela nous avons eu la chance de bénéficier d’intervenants qualifiés mais aussi ancrés dans le réel et expérimentés, que ce soit sur les terrains comme en dehors. Des techniciens reconnus, d’anciens joueurs pro, des cadres de la Ligue et de différents clubs, jusqu’à des chefs d’entreprises.

C’est d’ailleurs ces derniers qui nous ont accompagnés sur le travail principal de cette année passée : la gestion de projet. En effet, la demande majeure d’un président de club est la suivante : gérer un projet de sa genèse jusqu’à son aboutissement afin de développer le club et/ou d’amortir la charge que notre emploi fait peser sur la structure. Peut-être pas l’aspect le plus glamour de notre métier mais clairement une compétence indispensable pour pérenniser ce dernier !

Nous avons donc été suivis et encadrés sur chaque étape, des prémisses d’une idée jusqu’à la réalisation de cette dernière. Jamais avares de conseils, nos intervenants ont su nous guider et faire en sorte que chacun d’entre nous, concrétise sa pensée et aille au bout de son projet. Au final, cette première année s’est avérée riche en contenus. Sans mettre le basket et la technique de coté (nous validons nos CQP en parallèle), nous avons appris le pragmatisme et la réalité des besoins du monde associatif. Les bases sont donc solides pour devenir le salarié idéal 🙂 !

Mon cas est atypique car mon choix d’intégrer un Bpjeps résulte de l’envie de travailler dans ma passion, ancien commercial, j’étais lassé du métier et du milieu…

Damien LAFLOQUE
Première promotion BPJEPS Basket-ball IFRABB – BPJEPS et CQP acquis
Salarié de l’ AS Confrançon (01)
Coach ES Prissé-Macon masculin pré-nationale (71)

J’ai donc réalisé un bilan de compétences qui a révélé mon envie et mon besoin d’évoluer dans le domaine sportif et notamment celui du basket ball.

Dès lors, je me suis mis à la recherche d’une structure capable de me dispenser des cours avec un contenu qualitatif et quantitatif, l’IFRABB fut pour moi une évidence ! Le seul organisme qui propose un BPJEPS Basket-ball et non en option comme on peut le retrouver le plus souvent.

Croyez-moi, devant votre futur employeur, c’est un réel atout ! Et nos compétences sont accrues comparées à un BPJEPS généraliste. L’IFRABB, c’est également  la possibilité de continuer son cursus avec un DEJEPS dispensé par le même organisme de formation.

Un choix judicieux dans la réflexion et payant sur le terrain !

Sorti de la première promotion, l’IFRABB m’a permis d’acquérir un diplôme reconnu par l’état ainsi que le CQP basket reconnu par la Fédération Française de Basket-ball. De plus, les interventions en CQP étaient aménagées pour tous les candidats présentés par l’IFRABB  pour plus de souplesse et de qualité !

Les diplômes c’est bien, l’expérience c’est mieux ! Au-delà du fait d’être diplômé, il faut regarder la formation dans son ensemble :

  • Intervenants de qualité et de renommée (coachs Pro, coachs National, coachs espoirs ect…)
  • Visite de clubs Pros ( JL Bourg, Roanne )
  • Suivi régulier dans nos clubs
  • Tuteur pour l’écriture de nos dossiers
  • Lieu de formation et d’hébergement sympa
  • Création de son propre réseau (toute la promotion est salariée dans la region, intervenants…)
  • Aventure humaine hors du commun

Pour toutes ces raisons je vous recommande vivement de nous rejoindre ! Faites comme moi et devenez  un Professionnel du basketball avec L’IFRABB !

DIRIGEANTS DE CLUBS

Le SGOSFF (ST GENIS OULLINS STE FOY FEMININ) a commencé à employer un jeune en formation à partir de 2009…

Sylviane JOLY – Présidente du SGOSFF

L’expérience étant concluante et ayant la possibilité de fournir un tuteur de qualité aux jeunes entraîneurs voulant se lancer dans la fonction d’entraîneur de club amateur et chargé de développement, nous avons récidivé plusieurs fois. Actuellement nous avons un jeune en contrat d’avenir qui suit le cursus de l’IFRABB, il vient de réussir son BP et continue sur le DE.

Cet enseignement qui permet au jeune d’avoir les cours réunis sur un site quelques jours par mois, nous permet de bénéficier de la présence de notre stagiaire une très large partie du temps. Il est donc disponible de manière conséquente. Un suivi automatique et une communication adéquate permettent de suivre les progrès du stagiaire. Toutefois, c’est à la condition de ne pas le laisser seul dans son coin.

Cet enseignement demande du travail personnel et une recherche de l’expérience que les dirigeants et autres cadres techniques des clubs doivent lui fournir, c’est la condition sine qua non pour une réussite quasi certaine.

Les échanges que les stagiaires ont avec leurs collègues de promotion ou avec les cadres, très expérimentés, amènent un plus au club.

Le club de basket de l’AGTTBC (Avant Garde Tain Tournon Basket Club) a utilisé les services de l’IFRABB dans le cadre de la formation de son salarié Monsieur Bastien CORDEIRO…

DENIS POINAS – Président TAIN TOURNON AG

Celui-ci était en contrat CUI / CAE au sein de notre club et était intéressé par la formation du BPJEPS Basket.

Dès les premiers contacts avec Denis LACROIX, nous avons été très bien renseignés sur l’ensemble de la formation.
Une réunion avait été programmée dans nos locaux et Denis Lacroix avait pu nous donner tous les renseignements en présence de notre salarié (le déroulé avec les dates, les conditions d’inscription, le financement…).

Durant la formation, 2 à 3 rencontres avaient été organisées afin de faire le point sur l’avancée de celle-ci, le ressenti du salarié et son évolution au sein du club.
Denis LACROIX était également disponible lors de deux ou trois appels téléphoniques. Enfin, une rencontre en fin de formation a eu lieu pour en faire le bilan.
Aussi, nous pouvons dire que l’IFRABB joue son véritable rôle de formateur, de conseils, et a une très bonne connaissance de la problématique des clubs, leur organisation, et les problèmes que ceux-ci rencontrent avec un salarié.